dimanche 14 mai 2017

Chronique : Replica - Tome 1 de Lauren Oliver


Replica – Tome 1 de Lauren Oliver.
(Genre : Contemporain).

Editions : Hachette
Prix : 20€ (Partenariat)
Date de parution française : 22 mars 2017
Année de parution originale : 2016
Titre version originale : Replica, Book 1.

  Résumé : D’aussi loin qu’elle se souvienne, Gemma a vécu d’hôpital en hôpital. Adolescente solitaire, surprotégée par ses parents à cause de sa santé fragile, sa vie se réduit maintenant à sa maison, son école et ses échanges avec sa seule amie, April. Mais quand elle découvre que le nom de son père est associé au mystérieux institut Haven, qui d’après la rumeur abriterait des expériences scientifiques monstrueuses, Gemma décide de quitter le sanctuaire qu’elle a toujours connu et de se rendre sur l’île d’Haven pour découvrir ce qu’il s’y passe réellement…
  Lyra – ou numéro 24 – n’est pas humaine, c’est une reproduction. Pour elle, le monde se limite à Haven, aux savants et infirmières qui s’occupent d’elle. Le jour où l’île devient le théâtre d’une terrible explosion, Lyra s’échappe. À l'extérieur des murs de l'Institut, elle découvre un monde qu'elle n’avait jamais soupçonné et rencontre Gemma. Ensemble, elles essaient de lever le voile sur les mystères de Haven, et les secrets qui leur seront révélés vont changer leur vie pour toujours…


  Lauren Oliver est une auteur que je suis depuis très longtemps. Il me semble avoir lu pratiquement tous ses livres traduits en français. Du coup, je ne pouvais pas passer à côté de Replica. Mais comme c’est une petite brique, nous avons décidé avec Simi du blog Les P'tits Loisirs de Simi de le lire en lecture commune. J’adore la couverture et ce qu’elle représente. En ce qui concerne le résumé, je ne l’avais pas parcouru. Je souhaitais être surpris par ce livre. Au final, j’ai passé un excellent moment !

  Nous avons décidé avec Simi d’alterner entre le point de vue de Gemma et celui de Lyra. Je pense qu’on a bien fait, sinon, on se serait ennuyé. De chaque côté, l’auteur pose les bases de son histoire. Les environnements sont décrits tout comme les entourages des personnages. On se rend compte que les deux jeunes filles sont complètement différentes. Pourtant, on attend de voir ce qui pourrait les rapprocher… et peut-être ce qu’elles ont en commun. C’est cette curiosité qui m’a poussé à continuer et tout ce mystère autour de l’institut Haven.

  Gemma est une jeune fille attachante. De par ses problèmes au lycée, par son physique tout en rondeur qu’elle ne trouve pas attrayant ou de par ses parents. Elle a toujours été surprotégée par sa mère, et son père est quasiment absent. J’ai adoré la suivre, la voir se remettre en question et trouver des réponses sur sa quête d’identité. Elle évolue, elle change, elle grandit et c’est très agréable à voir. La petite Gemma va peu à peu s’affranchir pour plus s’affirmer. Et les mystères autour d’elle vont peu à peu s’éclaircir. J’ai eu plus de mal à m’attacher à Lyra au début. Peut-être est-ce le fait de savoir que c’est un clone ? Pourtant, c’est une jeune femme intéressante dans sa manière de penser et de voir les choses. Elle va découvrir le monde et sa grandeur et c’est juste incroyable de penser que toute sa vie… elle a vécu enfermé pour la science. Les garçons jouent aussi un rôle important dans l’histoire.

  Le rythme est vraiment bon. Le début est un peu long à se mettre en place mais l’auteur doit contextualiser son histoire. Une fois que deux événements se passent dans chacune des histoires, les choses vont s’accélérer. On devient curieux de voir où le récit va nous mener. Curieux aussi de connaitre le lien entre Gemma et Lyra. J’ai tellement été enthousiaste lorsqu’elles se sont parlé pour la 1ère fois ! Et voir grâce aux points de vue ce que pensent l’une et l’autre, c’est top ! Le mystère, les secrets, les expériences, les recherches, la course poursuite… tout est fait pour ne pas lâcher le livre. Il devient alors un véritable page-turner !

  Les thèmes abordés sont intéressants. Lauren Oliver parle donc des clones mais aussi de l’humanité de manière générale. On y trouve également le sujet des expériences scientifiques, déclinables sur les animaux ou les humains. Et surtout le cas de conscience que cela devrait avoir pour ceux qui les mettent en œuvre. Le roman évoque aussi l’amour, l’amitié, l’acceptation de soi et une quête d’identité. On est presque à la limite du roman policier tellement les personnages enquêtent sur les affaires de l’institut. Le seul regret c’est de ne pas avoir ressenti grand-chose. J’ai été surpris par certaines révélations. Quelques fois Lyra m’a beaucoup touché par sa découverte du monde. Mais pas au-delà de tout ça.

  Le problème vient peut-être de la traduction ou de la plume de l’auteur. C’est un style assez simple même si les pages se tournent très vite. C’est un roman adolescent, YA qui fait son job. La fin laisse encore pas mal de questions en suspend. J’ai donc hâte de lire la suite, même si ce n’est pas pour tout de suite. C’est un livre que je vous recommande fortement. Malgré quelques petits défauts, c’est un roman intéressant et original avec ses deux histoires en une. Les personnages sont intrigants au possible et l’histoire vous surprendra par des révélations inattendues ! Et vous, êtes-vous sûr de ne pas être un Replica ?

Ma note : 7,5/10.

Merci à Myriam et aux éditions Hachette pour ce partenariat !

La chronique de Simi pour cette lecture commune : ICI.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire