dimanche 16 mars 2014

Chronique : La Prophétie d'Alysiane - Tome 1 : Les Elus de Justine Patérour


La Prophétie d’Alysiane – Tome 1 : Les Elus de Justine Patérour. (Genre : Aventure, Fantasy).

Editions : Valentina
Prix : 20€ (Lecture Commune)
Année de parution originale : 2013

  .Résumé : Eternelle rêveuse depuis sa plus tendre enfance, Alicia a toujours voulu se retrouver en plein cœur d’un lieu magique peuplé de personnages féériques et rempli de magie. Mais le jour où elle va découvrir une porte magique qui la mènera tout droit vers le monde parallèle qu’elle s’était imaginé, elle va rapidement déchanter tant la vie n’y est pas aussi rose qu’elle le croyait… Tombée en plein cœur d’une guerre que seuls les quatre Elus de la prophétie sont à même d’arrêter, une course contre la montre commence alors pour Alicia et ses compagnons de voyage, qui ne sont autres que sa meilleure amie… et son pire ennemi. Ils devront alors s’unir sous une même bannière pour sauver ce monde et leur propre peau par la même occasion, pour le meilleur… comme pour le pire.


 .Voilà le roman de ma coupine auteure Justine que j’avais hâte de découvrir. De plus c’était mon 1er Valentina et des livres fantasy, je n’en lis pas des masses donc pression pour elle ! Autant dire que la couverture est juste sublime, Space-Dyn Artwork a fait un superbe boulot, surtout quand on sait qu’il y a un lien avec un passage du roman. Le résumé quant à lui m’intéressait et c’est pour cela que je me suis lancé. Rassures toi Justine, j’ai passé un très bon moment de lecture. Il y a juste quelques points qui m’ont un peu dérangé mais cela n’a pas entaché ma lecture dans son ensemble.

  .Ce que j’ai apprécié c'est que dès le prologue on va rentrer dans l’histoire très facilement. Un rêve intrigant puis l’auteure commence à nous présenter ses personnages. A la fin du chapitre 2, nos trois protagonistes sont propulsés dans un monde qui n’est en rien comparable à leur réalité. Alicia, Sarah est Stephan sont des personnages sympas à suivre mais sans plus. Même s’ils sont travaillés notamment avec une bonne psychologie, je ne me suis pas attaché à eux outre mesure. Je pense que l’écriture à la troisième personne m’en a empêché et c’est bien dommage. Une certaine distance s’est établie avec moi et même si à certains moments Stephan pouvait paraître touchant quand on connaît son histoire, les autres sans plus.

  .Alicia m’a le plus énervé au cours du récit. C’est une éternelle pleurnicheuse qui accepte tout, presque sans se poser de questions. Si Stephan et Sarah sont un peu plus solides niveau caractère, j’ai trouvé que comme Alicia, ils se sont acclimatés trop vite à leur destin. Ils acceptent volontiers de défendre des races qu’ils ne connaissent pas et surtout un monde dans lequel ils n’ont jamais mis les pieds. J’aurai aimé que l’auteure les fasse plus réfléchir, qu’ils soient plus matures dans leurs décisions. En ce qui concerne un autre personnage que je ne citerai pas, il m’a fortement agacé même si la fin tendait à le rendre plus sympathique. Dès son apparition je n’ai pas pu me le voir en peinture et il m’a énervé par ses gestes non justifiés (Justine tu sais de qui je veux parler).

  .Le point fort de l’auteure est tout bonnement son univers. Elle a une imagination débordante et elle a su créer un univers où de multiples créatures s’entremêlent. Même si on sent une bonne connaissance du monde qu’elle a voulu créer, j’ai senti pour ma part un manque de profondeur dans les explications. Quand on découvre une nouvelle créature, une nouvelle forme de magie ou un nouvel endroit, j’ai trouvé que les explications étaient trop simplistes comme si ça coulait de source. Mais à part cela, Alysiane est un monde qui m’a plu par son côté original, dense et étendu. J’ai hâte de connaître plus cet endroit et de rencontrer d’autres créatures.

  .Le rythme du roman est assez confus pour la première partie. En effet, l’action met un certain temps à arriver et je me suis quelque fois ennuyé dans les 150 premières pages. Même si nos protagonistes découvrent un nouveau monde, il y a eu des passages peut-être trop longs où il n’aurait pas fallu s’attarder. Un fois passé la moitié et la 1ère bataille tout va aller très vite et on va aller de découvertes en surprises. Justine Patérour m’a parfois surpris, notamment sur un élément qui m’a fait frissonné (et je t’en ai déjà parlé) parce que je ne m’attendais pas à ce retournement de situation. Le rythme passé la moitié du roman est mieux mené et les pages défilent malgré la densité du roman. Et puis je veux connaître les histoires des deux personnages masculins ! T’es cruelle Justine ^^

  .La plume de Justine est vraiment très agréable. Pour un 1er roman je lui tire mon chapeau parce qu’elle a fait fort. Même si quelques maladresses ou des dialogues stéréotypés (si tu veux plus d’explications pas de souci) sont à déplorer, elle possède un style fluide qui ne vous arrêtera pas dans votre lecture. Il est accrocheur et mêlé avec l’histoire on ne peut être que curieux de lire le chapitre suivant. Par contre la narration à la 3ème personne ne m’a presque rien fait ressentir. Tu as su parfaitement exprimer la colère de tes personnages mais faire ressentir l’amitié ou l’attachement c’est plus délicat. La fin m’a plu parce qu’un évènement horrible survient mais je l’ai trouvé précipité et trop facile. Je pense qu’un peu de difficultés pour nos personnages n’auraient pas fait de mal ! Mais je lirai la suite avec plaisir.

  .En bref, même si dans l’ensemble mon avis peut paraître négatif, je vous recommande ce premier tome que j’ai apprécié ! Malgré des maladresses, un rythme parfois difficile et une facilité dans la trame de l’intrigue ; vous trouverez des personnages sympathiques à suivre, un univers original et dense qui vous fera voyager et une plume agréable lors de votre lecture. A vous maintenant de savoir si vous voulez rencontrer Alicia, Sarah et Stephan pour nous rejoindre en Alysiane…

.Ma note : 7/10.

Les chroniques de mes partenaires pour cette Lecture Commune : Mirrorcle World, The NoteBook14, Gala de Livres, Les faces cachées d'une flèche, Fada-of-Books, La Chronibook et Litt-en-herbe.

10 commentaires:

  1. Merci pour cet avis sincère ! Je sais que pour toi c'est un défi de lire de la fantasy, et je suis contente qu'il soit réussi !
    Pour les points négatifs que tu cites, je te promets que je les prends en compte pour mes prochains écrits ^^
    Par contre, pour l'emploi de la troisième personne, c'était un choix car je me suis rendue compte arrivée à la fin du tome 1 qu'il manquait énormément de choses et que je voulais inclure Stephan et Alicia dans les points de vue. ^^
    Merci encore pour cet avis :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été le plus objectif possible comme tu l'as vu ;) J'ai vraiment apprécié cette aventure !
      Comme tu me l'as dit tu fais déjà des efforts et je suis content que tu prennes en compte les petites remarques pour t'améliorer... tu vas progresser !
      Oui la troisième personne est choisie volontairement mais après j'ai souvent du mal ^^
      De rien Justine ;)

      Supprimer
  2. Tu connais déjà mon avis sur ta chronique que je trouve très bien écrite et je ne peux que l'approuver :p

    RépondreSupprimer
  3. Ah les histoires des personnages masculins !! Je veux trop savoir aussi ^^ Nos avis se rejoignent, je n'ai pas parlé de la fin mais je trouve aussi qu'elle est un peu trop facile, j'aurai aimé plus d'embûches sur leur passage. Pas que je veuille les faire souffrir mais un peu de difficultés ne ferait pas de mal :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui mais bon j'en ai parlé à Justine et on ne le saura qu'à la moitié du tome 2... ^^
      C'est vrai que la fin aurait mérité une bataille peut-être un peu plus longue !

      Supprimer
  4. Je me rends compte qu'on est tous plus ou moins du même avis :) Et je suis convaincu que le Tome 2 sera TE-RRI-BLE !! :D J'ai hâte d'avoir la suite ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère aussi mais je n'en doute pas !
      Justine va nous surprendre ;)

      Supprimer
  5. Je te rejoins sur de nombreux points de ta chronique et comme toi, la troisième personne ne m'a pas aidé pour ressentir tout ce qu'il y avait matière à ressentir lors de la lecture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en parti souvent ce qui me gêne avec la troisième personne c'est dommage ! ^^

      Supprimer